Semer en Haïti

Des nouvelles aussi d’EPI, l’école pilote internationale aux Gonaïves, avec qui nous sommes en relation. Cette école se prépare à utiliser la BD Yeshoua! Merci à son auteur Michel! C’est sa fondatrice Francine qui écrit en août 2013 :

Dans ma dernière lettre j’avais dit qu’à la rentrée de septembre, nous allions travailler dans de nouveaux locaux plus spacieux et mieux situés et surtout beaucoup moins chers. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, toute l’équipe s’est mobilisée depuis la fin de l’année scolaire 2012-13 :

  • pour réhabiliter les locaux qui avaient été squattés et laissés plus ou moins aux grès des vents et des cyclones depuis 2004 ;
  • pour nettoyer le terrain spacieux, dégager les circulations ;
  • repeindre les classes, les façades etc. ;
  • procéder au forage du puits ;
  • déménager tout l’immobilier de l’ancienne école ;
  • construire les classes de maternelle ;
  • et en même temps préparer la rentrée administrativement, les inscriptions, les réinscriptions, rassurer les parents sur les nouveaux locaux…

Bref, un travail énorme a été fait, avec des moyens limités et toujours insuffisants, dans un pays où les subventions n’existent pas, les prêts bancaires à des taux prohibitifs sont inabordables, la même technique individuelle de débrouillardise poussée à l’extrême, et les réseaux de soutien et de partage des compétences perpétuent la technique du « kombit *» pour faire aboutir les réalisations vitales les plus irréalisables ! (Kombit : mot créole signifiant, travail d’équipe, d’entraide)

La nouvelle école EPI

Finalement la nouvelle école EPI, située sur l’avenue principale des GONAIVES, et répondant aux besoins de fonctionnement et de développements futurs, ouvrira ses portes pour cette rentrée 2013/2014.

Pasteur Wilton Lamérique - Contactez nous sans hésitez !

Merci...

Je fais appel à la générosité de chacun pour investir dans la poursuite des travaux ralentis faute de finances.

Merci à tous les parrains et marraines qui persévèrent dans le soutien de la scolarité des enfants et qui partagent leur intérêt pour ce travail d’éducation. Merci à tous ceux qui par un don ont contribué à l’accomplissement de cette tâche colossale.

Merci aux responsables des associations « Les amis de l’EPI » pour leur soutien et leur engagement.

Merci à tous pour vos libéralités, Merci à tous ceux qui m’ont lu.

« Les petits ruisseaux font les grandes rivières ».

 

Rejoignez nous !